Réseau des Centres Sociaux
de Loire-Atlantique

Une place pour tous , un espace pour chacun

Zoom sur la gouvernance expérimentale du CSC Bugallière

Depuis quelques temps, le Réseau des Centres Sociaux 44 s’est emparé du sujet de la gouvernance. Dans ce cadre, un comité de projet “Nouvelles formes de gouvernance”  a vu le jour  pour permettre aux bénévoles et professionnel·le·s du Réseau 44 de s’enrichir, d’échanger et d’avancer collectivement sur le sujet.

Lors du denier comité, les acteurs du Centre Socioculturel de la Bugallière (Orvault) ont pu nous présenter leur nouveau fonctionnement, que vous retrouverez en détail dans cette publication.

Avant-propos

Pourquoi faire évoluer la gouvernance dans les Centres Sociaux ?

Culturellement, les associations reproduisent des schémas de gouvernance dits «institutionnels». Un paradoxe, quand celles-ci ont justement tendance à porter un regard critique sur ces organisations pyramidales où le partage du pouvoir et la représentativité ne sont pas vraiment au cœur du processus.

Vouloir changer le fonctionnement associatif «traditionnel» c’est à la fois, s’interroger sur la répartition du pouvoir, imaginer une mise en pratique de la démocratie plus en phase avec la vision que l’on peut en avoir dans les Centres Sociaux, mais aussi permettre d’impliquer encore plus les habitant·e·s en s’adaptant aux aspirations et aux dispostions d’engagement qui évoluent.

La publication
Publication Bugallière Gouvernance

Un mode de gouvernance expérimental au CSC de la Bugallière

Dans cette publication, vous retrouverez la genèse, les modalités et le premier bilan après un an d’expérimentation, de la nouvelle forme de gouvernance imaginée par le Centre Socioculturel de la Bugallière, à Orvault.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur email
Email
Aller au contenu principal